Le frère Philippe Cochinaux réélu provincial des Dominicains de Belgique

Les frères réunis en chapitre provincial à Leuven sont heureux de vous annoncer qu'ils ont élu le frère Philippe Cochinaux comme provincial ce jeudi 27 décembre 2018. Il a été confirmé par le Maître de l'Ordre et a accepté sa charge le jour même. 

De medebroeders verzameld in het provinciale kapittel zijn blij U te melden dat ze Pater  Philippe Cochinaux gekozen hebben tot provincial op donderdag 28 december 2018. Hij werd geconfirmeerd door de Magister van de Ordre en heeft zijn taak aanvaard op dezelfde dag.

Le chapitre poursuit son travail et compte sur vos prières.
Het kapittel zet zijn werkzaamheden verder en rekent op U gebed.

Eglise du couvent

L'église de style néogothique des Dominicains est construite en 1905, tandis que le couvent date de 1901. Elle est dédiée à Notre-Dame-du-Saint-Rosaire. La façade est composée de trois parties traduisant la division interne de la nef. Elle est percée d’un portail et d’une grande fenêtre ogivale, schéma qui se retrouve plus modestement au niveau des bas-côtés. L’entrée principale se fait par le massif-antérieur qui comprend la tribune avec l’orgue.

De type basilical, l’église comprend trois vaisseaux de cinq travées séparés par des piliers ronds ; le large vaisseau central s’élève sur deux niveaux comprenant grandes arcades et fenêtres hautes. Des voûtes d’ogives couvrent l’ensemble de l’édifice. Celles du chœur et de la croisée du transept, à liernes et tiercerons, retombent sur des piliers composés. Le chœur, légèrement surélevé, se termine par une abside à cinq pans percés de longues fenêtres ogivales. Le mariage de la brique jaune et rouge, de la pierre blanche et de la pierre bleue offre une très belle polychromie atténuant la rigueur de la composition.

L’église possède un très beau cycle de vitraux dû à l’atelier du maître verrier gantois Ladon. Les vitraux figurés du chœur retracent la vie de saint Dominique (fondateur de l’ordre en 1215), ceux du transept et des collatéraux traitent des mystères du Rosaire. Les vitraux des fenêtres hautes symbolisent les vertus. Le grand vitrail de la façade principale figure le Christ prêcheur en rappel de la mission de prédication dévolue aux Dominicains, également connu sous le nom de « frères prêcheurs ».

© Région de Bruxelles-Capitale | Direction des Monuments et des Sites
http://www.orgues.irisnet.be/fr/Edifice/39/Chapelle-des-Dominicains.rvb 
http://www.irismonument.be/fr.Bruxelles_Extension_Est.Avenue_de_la_Renaissance.40.html 

 

  • Espérer l'impossible

    À partir de ses recherches sur Kierkegaard (1813-1855), Dominique Collin montre dans cette conférence donnée le 17 avril 2018 à la Collégiale Saint Jean, que la théologie a des ressources propres et inouïes pour penser l’existence En savoir plus
  • Amoris Laetitia

    Le synode sur la famille et surtout les conclusions qu’en a tirées le pape François dans Amoris laetitia suscitent débats et controverses au sein de l’Église. Certains, y compris quelques cardinaux et nombre d’évêques mettent en En savoir plus
  • 1
  • 2

Bruxelles, une minute...

 

In memoriam Pater Wim Schreyen

Wim Schreyen is overleden op 13 november 2018 in Gasthuisberg te Leuven.

Hij werd geboren op 30 september 1942 als oudste van twee kinderen te Oosterzele. Hij volgende Moderne Wetenschappen aan het St.-Gregoriusinstituut in Ledeberg. Hij trad toe tot de orde in 1960. Zijn eerste jaar filosofie deed hij in Zwolle en daarna in ons studiehuis in Leuven en tenslotte aan het CKS. Hij werd in 1968 priester gewijd en behaalde daarna het licentiaat Morele en Religieuze Wetenschappen aan de KUL.

We gedenken in eerbied een medebroeder die heel zijn leven in dienst heeft gesteld van zijn medebroeders en we zijn God dankbaar dat Hij hem ons geschonken heeft.

We nemen afscheid van Wim zaterdag 17 november  2018 om 10 u. in de Sint-Jozefsparochiekerk, Bogaardenstraat, te Leuven. U wordt allen uitgenodigd om in dankbaarheid van hem afscheid te nemen.