Cinquième dimanche de Carême (B)

Auteur: Mateusz Luksza
Date de rédaction: 18/03/18
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.

Cinquième dimanche de Carême (B)

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 18/03/18
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

Voilà que Jésus est ému, saisi par la crainte de mourir.  Comment Dieu peut-il avoir peur ? Comment peut-il douter ? Cela paraît être un moment de faiblesse.  Comment Dieu peut-il connaître un moment de faiblesse ? C’et de genre de phrases dans l’Evangile qui a jeté beaucoup de chrétiens dans de mauvaises interprétations.

Lire la suite

Quatrième dimanche de Carême (B)

Auteur: Dominique Collin
Date de rédaction: 11/03/18
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.

Quatrième dimanche de Carême (B)

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 11/03/18
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

On a un peu l’impression que cette phrase s’adresse à des gens d’une autre époque, une époque où tout le monde tremblait de peur devant un Dieu juste et sévère, une époque où les prédicateurs décrivaient les flammes de l’enfer pour que les gens se convertissent.  Bref, une époque où les gens étaient écrasés par une autorité lourde et étouffante.  Comment pouvait-on être heureux dans un tel climat infantilisant ?

Lire la suite

Troisième dimanche de Carême (B)

Auteur: Philippe Cochinaux
Date de rédaction: 4/03/18
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem. Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs,

Derde zondag van de Vasten (B)

Auteur: Philippe Cochinaux
Date de rédaction: 4/03/18
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

In de evangelielezing van deze Zondag zien we dat Jezus zich eens echt kwaad maakt. In de catechismus hebben we altijd geleerd dat Jezus vriendelijk was, maar kijk, hier ontdekken we een ander facet van zijn persoonlijkheid. Ook Hij kan kwaad worden. Eigenlijk een beetje zoals elk van ons. Hoeveel ouders, onderwijzers, opvoeders hebben zich niet een keer kwaad gemaakt, want ze waren het eenvoudig moe altijd hetzelfde te herhalen en niet het gevoel te hebben dat ze gehoord werden.

Lire la suite

Troisième dimanche de Carême (B)

Auteur: Michel Van Aerde
Date de rédaction: 4/03/18
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

« Il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs. » Que signifie cette attitude de Jésus à l’égard de l’argent ? « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » Pouvons-nous nous passer de l’argent ? Plus radicalement pouvons-nous cesser de commercer ? Le commerce, n’est-ce pas simplement le fait d’échanger, d’être en relation, de s’entraider ?

Lire la suite

Deuxième dimanche de Carême (B)

Auteur: Laurent Mathelot
Date de rédaction: 25/02/18
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmena, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille.

Premier dimanche de Carême (B)

Auteur: Dominique Collin
Date de rédaction: 18/02/18
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

Jésus venait d’être baptisé. Aussitôt l’Esprit le pousse au désert et, dans le désert, il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient.

Sixième dimanche ordinaire (B)

Auteur: Didier Croonenberghs
Date de rédaction: 11/02/18
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

« Pas de nouvelles, bonne nouvelle ». Nous connaissons tous cet adage qui nous rappelle qu’il est bien souvent inutile de s’inquiéter. Mais avouez que dans la culture d’aujourd’hui —et dans notre monde connecté en permanence— c’est plutôt l’inverse qui se produit. Pour beaucoup, « Pas de nouvelle » signifie « mauvaise nouvelle !» Quand on n’arrive plus à joindre un proche, quand une personne ne répond pas de suite à des mails ou des appels, la suspicion et la peur peuvent s’installer. ‘Que lui est-il arrivé ?’, ‘Pourquoi ne répond-elle pas ?’

Lire la suite

Cinquième dimanche ordinaire (B)

Auteur: Philippe Cochinaux
Date de rédaction: 4/02/18
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

Pourquoi le début de l’évangile que nous venons d’entendre n’a pas été écrit avec les mots suivants : « En ce temps-là, aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm, Jésus et ses disciples allèrent, avec Jacques et Jean, dans la maison de Simon et d’André. Or, la belle-mère de Simon était au lit, elle avait 37.5 de température. »  C’est vrai que si elle n’avait eu que 37.5, on aurait compris qu’elle ait pu rapidement se lever pour ensuite les servir. 

Lire la suite

Quatrième dimanche ordinaire (B)

Auteur: Laurent Mathelot
Date de rédaction: 28/01/18
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : B
Année: 2017-2018

Jésus et ses disciples entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, il se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes.

Web TV avec Ilios Kotsou

 

Dernière homélie

Homélie du 17 juin 2018
par le frère Laurent Mathelot