Tagore.

La précieuse étoile.

Il était une fois une petite étoile tombée du ciel, égarée en plein champ sur la planète terre. Comment ne pas être repérée quand on scintille de la sorte !

Survient une femme, toute occupée à ramasser des branches mortes pour chauffer sa maison. La femme doucement s'approche, de ses mains délicates elle écarte la terre qui écrase la malheureuse étoile. Peu à peu celle-ci revit, elle brille bientôt de tous ses feux. Oh, se dit la femme, je vais l'emporter dans ma maison, elle éclairera mon mari quand il reviendra du travail. Abandonnant ses branches mortes, dans ses deux mains ouvertes, rapprochées en forme de coupe, la femme recueille la petite étoile, et toute joyeuse regagne sa maison. Arrivée chez elle, sur un socle près de la porte, elle dépose sa précieuse découverte.

De retour le soir, le mari est étonné par la vive clarté qui l'accueille en franchissant la porte. "Qu'est-ce que cette chose brillante" demande l'homme ? La femme raconte. "Elle nous est précieuse cette étoile, dit l'homme. Gardons-la pour nous." "Non, dit la femme, mettons-la dehors, elle éclairera tous ceux qui passeront près de notre maison".

Plus l'homme disait "gardons-la pour nous", plus la clarté de l'étoile diminuait. Plus la femme disait "Mettons-la dehors", plus l'étoile brillait. L'homme prépara une place sur le rebord de la fenêtre et y déposa le brillant trésor.

Depuis ce jour, la petite étoile n'a pas quitté sa fenêtre et sa clarté est de plus en plus vive.