Et qui donne la Vie

Type de document: Commentaire du credo
Temps liturgique: Aucun
Année liturgique: A, B, C

Après avoir affirmé de l'Esprit qu'il est Seigneur, le Credo affirme à présent qu'il donne la vie. C'est une autre manière de dire qu'il est, lui aussi, Dieu à part entière, car Dieu seul peut créer la vie. L'Esprit est créateur avec le Père, car au commencement, avec le Père et le Fils, il créa le ciel et la terre et les bénit : générant la lumière, fécondant les eaux, couvrant la terre d'une multitude d'espèces végétales et d'êtres vivants. Avec le Père et le Fils, il créa l'être humain. C'est parce que cette création est l'oeuvre de la Trinité tout entière que les Pères pensent que le texte biblique utilise le pluriel à l'endroit où il est écrit : « faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance » (Genèse 1,26). Adam fut créé à l'image de la Trinité ; « modelé avec de la poussière prise du sol, Dieu lui insuffla son esprit de vie » (Genèse 2,7) et, ce faisant, déposa en lui son image et sa ressemblance. Avec la chute, cette ressemblance avec Dieu fut perdue. L'homme et la femme tombèrent dans la dissemblance ; toutefois l'image de Dieu en eux, qui ne peut être perdue, ne fut qu'obscurcie et non détruite. C'est pourquoi, après la chute, l'Esprit Saint ne cessa de reprendre son oeuvre de vie : éclairant l'esprit de l'homme par les commandements, inspirant les prophètes, suscitant des sauveurs, il reposa à la fin des temps sur Marie, pour donner naissance au Christ, couronnement de l'oeuvre vivifiante de Dieu.

Toutefois, le Credo ne dit pas « je crois en l'Esprit qui a donné la vie », mais « en l'Esprit qui donne la vie. » (Jean 6,63) En effet, par l'Esprit, Dieu continue son oeuvre d'amour en nous, afin de nous faire accéder à cette ressemblance parfaite avec lui que nous avions perdue. Pour accomplir cela, dit le Christ à Nicodème (Jean 3), il faut naître à nouveau. Certes, nul ne peut une seconde fois entrer dans le sein de sa mère et recevoir la vie une seconde fois, mais aux dires de Jésus le baptême est une nouvelle naissance. Il s'agit de naître « d'eau et d'Esprit, pour entrer dans le Royaume de Dieu » (Jean 3,5). Dieu est notre Père, c'est lui qui nous a donné la vie, nos parents terrestres n'ont fait que la recevoir. Il faut qu'en cette vie nous acceptions de nous recevoir des mains d'un autre, d'être transformés spirituellement (Ephésiens 4,22-25), de devenir progressivement une création nouvelle sous l'action de l'Esprit Saint. Il faut revêtir « l'homme nouveau, celui qui ... ne cesse d'être renouvelé à l'image de son créateur. » (Colossiens 3,10) Il s'agit pour nous, en cette vie, par l'Esprit, de devenir semblables au Christ, qui est l'image parfaite de Dieu (Colossiens 1,15).

  • Espérer l'impossible

    À partir de ses recherches sur Kierkegaard (1813-1855), Dominique Collin montre dans cette conférence donnée le 17 avril 2018 à la Collégiale Saint Jean, que la théologie a des ressources propres et inouïes pour penser l’existence En savoir plus
  • Amoris Laetitia

    Le synode sur la famille et surtout les conclusions qu’en a tirées le pape François dans Amoris laetitia suscitent débats et controverses au sein de l’Église. Certains, y compris quelques cardinaux et nombre d’évêques mettent en En savoir plus
  • 1
  • 2

Web TV

Dernière homélie

Homélie du 10 mai 2018
par le frère Laurent Mathelot