25ème dimanche ordinaire

25ème dimanche ordinaire Philippe Cochinaux

Voilà un bien curieux évangile : un gérant malhonnête utilise l’argent de son maître pour son propre compte. Car si ce gérant diminue la dette de plusieurs personnes, ce n’est pas par pitié pour leur misère, mais pour son propre intérêt. Il espère ainsi être bien accueilli quand il sera renvoyé. Et Jésus fait l’éloge de ce gérant. Est-ce que Jésus ferait l’éloge de la malhonnêteté ? Bon, bien sûr, ce n’est pas possible. Il faut donc relire cet évangile, mais le relire sous son bon angle d’approche. Et on découvre la phrase clef de cet évangile : « les fils de ce monde sont plus habiles que les fils de la lumière ». Eh oui ! Il y a des gens qui sont tellement habiles en affaires qu’ils font de l’argent avec tout ce qu’ils touchent. Ils commencent avec deux fois rien et ils se retrouvent avec une grande maison et une grosse voiture. C’est cette créativité, cette inventivité que Jésus admire. Il voudrait que nous aussi, nous puissions être créatifs et inventifs dans le domaine de l’amour. Car, malheureusement, nous le voyons souvent dans les couples qui se déchirent. C’est parfois effrayant de voir la cruauté qui se déchaîne au cours d’un divorce. Les conjoints trouvent mille et une astuces pour détruire l’autre, pour le dépouiller de tous ses biens. Et on se dit que, s’ils avaient mis autant d’énergie à se réconcilier, à se faire de petits cadeaux, ils seraient encore ensemble. Et c’est là une chose effrayante que l’on découvre chaque jour : il est plus facile de détruire que de construire. C’est plus facile de détruire l’amour que de le construire. C’est plus facile de détruire sa santé par l’alcool, la drogue, que de la préserver et surtout que de la retrouver. Et c’est cela que Jésus voudrait que l’on fasse : faire preuve d’inventivité et de créativité dans l’amour et le partage. Et c’est ce que des gens comme Mère Teresa et Sœur Emmanuelle ont fait. Devant une situation désespérée comme les mourants à Calcutta ou les enfants au Caire, elles ont apporté leur présence et toute leur énergie. Alors, ce soir, demain, trouvons, inventons un geste de réconciliation et d’amour qui construira encore davantage le Royaume de Dieu sur terre.

{audio width:260}25eme dimanche ordinaire|Philippe Cochinaux|http://www.precheurs.be/Mp3/Homelies/2016-09-18.mp3{/audio}


VICE-PROVINCE SAINT-THOMAS-D’AQUIN EN BELGIQUE
VICE-PROVINCIE SINT-THOMAS VAN AQUINO IN BELGIE

webmaster@dominicains.be