Et par lui tout a été fait

Type de document: Commentaire du credo
Temps liturgique: Aucun
Année liturgique: A, B, C

Cette phrase rappelle le début du credo, qui parle de Dieu le Père comme créateur de ciel et de la terre. Si Dieu le Père a créé toutes choses, le credo affirme maintenant qu'il les a créées par Jésus Christ. Qu'est-ce que cela veut dire ?

Selon l'Ancien Testament, la beauté et l'ordre de l'univers manifestent l'immense sagesse du Dieu qui l'a créé ; Dieu est un artisan ou un artiste dont l'habileté se révèle dans son oeuvre. « Les cieux racontent la gloire de Dieu, et le firmament manifeste l'oeuvre de ses mains. » (Psaume 19:1). Pour bien comprendre le monde dans lequel on vit, il faut comprendre l'intelligence de son créateur. Il est possible, jusqu'à un certain point, de comprendre le monde et son créateur en l'observant, et on parvient ainsi à une certaine compréhension du créateur, de même qu'on peut atteindre une compréhension limitée du sens d'une oeuvre d'art en l'étudiant et donc arriver aussi à comprendre un peu son auteur. Mais on ne comprend une oeuvre d'art dans toute sa profondeur que si son auteur lui-même s'explique ; on arrive ainsi à une compréhension profonde de l'oeuvre et de l'artiste en même temps. De même, on comprend en profondeur le sens du monde seulement si Dieu nous le fait comprendre en se révélant.

Pour les juifs, Dieu avait accompli cette révélation de lui-même et du sens du monde en leur donnant la Loi de Moïse. Cette Loi était sa parole ; en parlant, Dieu s'était révélé. Mais Dieu avait créé l'univers par cette même parole : « Les cieux ont été faits par la parole du Seigneur, et toute leur armée par le souffle de sa bouche » (Psaume 33:6). C'est pourquoi la Loi était tellement précieuse aux yeux des juifs ; en l'étudiant, ils croyaient découvrir non seulement comment bien vivre dans le monde, mais aussi les pensées et l'esprit de Dieu lui-même.

Les chrétiens vont plus loin. Pour nous, Dieu ne se révèle pas par la Loi de Moïse ; celle-ci n'est qu'un précurseur, une ombre de la vraie révélation qui est donnée en Jésus Christ : « la Loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ » (Jean 1:17). La parole de Dieu n'est pas à trouver dans la Loi de Moïse, mais en Jésus-Christ, le véritable « Verbe de Dieu » (Jean 1:1). C'est en connaissant Jésus que nous connaissons Dieu : « Personne n'a jamais vu Dieu ; Dieu le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître » (Jean 1:18). De même, ce n'est pas en étudiant la Loi de Moïse (ou n'importe quel autre texte) que nous comprenons le sens de cette oeuvre de Dieu qu'est l'univers, mais en comprenant l'esprit de Jésus, car par lui « toutes choses ont été faites » (Jean 1:3).

  • Espérer l'impossible

    À partir de ses recherches sur Kierkegaard (1813-1855), Dominique Collin montre dans cette conférence donnée le 17 avril 2018 à la Collégiale Saint Jean, que la théologie a des ressources propres et inouïes pour penser l’existence En savoir plus
  • Amoris Laetitia

    Le synode sur la famille et surtout les conclusions qu’en a tirées le pape François dans Amoris laetitia suscitent débats et controverses au sein de l’Église. Certains, y compris quelques cardinaux et nombre d’évêques mettent en En savoir plus
  • 1
  • 2

Web TV avec André Wénin