Troisième dimanche de Carême

Auteur: Laurent Mathelot
Date de rédaction: 20/03/22
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

A l’époque de Jésus, la croyance était fort répandue que les malheurs – les guerres, les famines, les maladies – étaient un châtiment de Dieu. Soit que soi-même on ait péché, soit que ce fut la faute de nos parents, de notre tribu ou de tout le peuple. Dans la Bible, les prophètes n’annoncent pas tant des catastrophes à venir qu’ils appellent à la conversion : si vous ne changez pas, voici ce qui va arriver. Il y avait, dans les temps anciens, une très nette conscience que les malheurs étaient une rétribution pour le mal, quelque part toujours une punition divine. Si untel était lépreux, aveugle ou boiteux, ce n’était peut-être pas de sa faute, mais c’était alors de celle de ses proches. Cet état d’esprit n’a pas encore disparu, loin s’en faut. Combien, face au malheur s’écrient encore de nos jours : « qu’ai-je donc bien pu faire à Dieu pour mériter ça ? »

Lire la suite

Deuxième dimanche de Carême

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 13/03/22
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

C’est la panique ! Bientôt, Jésus ira à Jérusalem.  Ce sera son dernier voyage, car ce sera bientôt l’arrestation, la condamnation à mort et la crucifixion.  Et Jésus est inquiet non seulement parce qu’il va mourir, mais aussi parce qu’il sait que les apôtres n’ont pas encore compris qui il est vraiment.  Eux, ses disciples, sont éblouis par ses miracles.  Mais Jésus n’est pas seulement un magicien qui vient guérir les gens.  Certains de ses disciples attendent et espèrent que, quand lui, Jésus, il aura gagné, eux ils auront une belle place, une belle vie.  Mais ce n’est pas pour cela que lui, Jésus, il est venu sur terre, au milieu des hommes. Alors que fait-il ? Il veut leur montrer qu’il est bien plus qu’un guérisseur ou un beau parleur.  Il est le Fils de Dieu.  Et cela aussi cela peut nous remuer. 

Lire la suite

Deuxième dimanche de Carême

Auteur: Laurent Mathelot
Date de rédaction: 13/03/22
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Ce texte qui relate selon Luc le récit de la Transfiguration est très construit. C’est une œuvre tellement emplie de symbolique juive et chrétienne, de liens avec d’autres parties du nouveau et de l’ancien testaments – tellement pleine d’un sens presque graphique – que la tentation est forte de le lire comme tel : un texte purement symbolique.

Lire la suite

Premier dimanche de Carême

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 6/03/22
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Jésus jeûna quarante jours ; après cela, il eut faim.  Cela n’a rien d’étonnant.  Après quarante jours de jeûne, Jésus pouvait bien avoir faim.  Déjà, nous, quand nous jeûnons, nous avons faim dès le début de la journée.  C’est peut-être psychologique, mais c’est comme cela : on a tout de suite faim.  Cela peut même devenir une obsession.  En tout cas, cela prouve une chose : c’est que Jésus est vraiment un être humain.  Un esprit n’a pas faim.  Non, Jésus est vraiment homme et vraiment Dieu. 

Lire la suite

Premier dimanche de Carême

Auteur: Laurent Mathelot
Date de rédaction: 6/03/22
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

La gourmandise n’est pas un péché. (Ça me va bien de le dire!) C’est la gloutonnerie – se jeter sur la nourriture – qui l’est. L’envie d’un bon repas, d’un bon dessert n’est pas un péché ; s’enivrer de désir, si.

Lire la suite

Mercredi des cendres

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 2/03/22
Temps liturgique: Temps du Carême
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Comment vivre aujourd’hui cette période de Carême ? Le jeûne et la pénitence paraissent bien difficiles, et pourtant nous voudrions vivre cette période en vérité.  Je vous propose alors de la vivre en faisant de petits efforts pour mettre le Christ au centre de notre vie.  C’est tout simple.

Lire la suite

8ème dimanche du temps ordinaire

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 28/02/22
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Nous avons eu parfois, ou souvent, la chance de pouvoir rencontrer des personnes rayonnantes.  C’est difficile à expliquer : elles dégagent une espèce de paix et de sérénité.  Elles ont tout vu, mais elles ne sont pas brisées par toutes leurs expériences.  C’est comme cette sœur qui avait vécu beaucoup d’années en Inde.  Elle avait le visage tout plissé.  C’était sans doute dû à l’ardeur du soleil quand elle travaillait dans cette partie du monde.  Cela lui donnait un air sympathique, surtout qu’elle avait de petits yeux pétillants.  Elle était surtout surprenante par certaines de ses réactions.  Nous étions en réunion dans une abbaye remarquable par la beauté de ses bâtiments et la richesse de sa décoration. 

Lire la suite

8ème dimanche ordinaire

Auteur: Jean-Bertrand Madragule
Date de rédaction: 27/02/22
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Avant mon déménagement en Belgique en décembre 2020, j’ai passé vingt-quatre ans en Allemagne. J’habitais à Cologne et ensuite dans la région de la Ruhr.
C’est la région la plus peuplée d’Allemagne, connue pour les festivités de son Carnaval qui réunissent chaque année des dizaines de milliers de personnes en février ou mars.  
Avant la pandémie de Covid-19, le Carnaval était une institution en Allemagne, en particulier à l’ouest et au sud, dans les régions traditionnellement catholiques.

Lire la suite

8ème dimanche du temps ordinaire

Auteur: Laurent Mathelot
Date de rédaction: 27/02/22
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Aujourd’hui trois petites paraboles. Elles font suite à l’enseignement spirituel de Jésus de la semaine passée : « Soyez miséricordieux. Ne jugez pas. Ne condamnez pas. Pardonnez. Alors votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut »

Lire la suite

7ème dimanche ordinaire

Auteur: Philippe Cochinaux
Date de rédaction: 20/02/22
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Ils étaient trois à avoir choisi de quitter le domicile familial pour s’envoler de leurs propres ailes.  Ils décidèrent de construire chacun leur maison.  Le premier, quelque peu écervelé en fit une en paille.  Le second, plus bricoleur, choisi alors d’en construire une en bois.  Quant au troisième, le plus réfléchi d’entre eux, il prit le temps d’en construire une en pierre avec de belles fondations.  Un jour le loup passa par là.  Il souffla sur la première qui s’écroula aussi tôt.  Il s’en prit à la deuxième et l’écroulement fut tout aussi rapide.  

Lire la suite

7ème dimanche du temps ordinaire

Auteur: Laurent Mathelot
Date de rédaction: 20/02/22
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Dimanche passé, j’avais abordé les nombreux paradoxes que nous présentent les Évangiles, notamment dans les Béatitudes : Heureux êtes-vous si vous êtes pauvres, si on vous méprise, etc. Aujourd’hui encore, une attitude paradoxale que nous propose le Christ : aimer ses ennemis, tendre l’autre joue à celui qui nous frappe. Peut-être vous souvenez-vous : nous avions abordé alors la question du dolorisme. N’est-ce pas encore ici une invitation à aimer la souffrance ? Non seulement il s’agit de ne pas rendre œil pour œil et dent pour dent, mais encore il s’agit de présenter l’autre joue ! Pourquoi ? Pour être à nouveau frappés ? De même, aimer ses ennemis ne s’apparente-t-il pas à un syndrome de Stockholm ?

Lire la suite

6ème dimanche du temps ordinaire

Auteur: Philippe Henne
Date de rédaction: 13/02/22
Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique : C
Année: 2021-2022

Quelle violence ! Quelle brutalité dans l’évangile d’aujourd’hui ! Voilà que le Christ, après avoir souhaité le bonheur aux pauvres et aux humbles, annonce le malheur aux riches et aux repus.  C’est le monde à l’envers : on n’a plus le droit d’être heureux.  Et cette condamnation est d’autant plus étonnante qu’elle n’apparaît qu’ici, dans l’Evangile de Luc.  Ailleurs, chez saint Matthieu, il n’y a pas de condamnations, il n’y a que des béatitudes : bienheureux les doux, bienheureux les cœurs purs.  Et pourtant saint Luc est connu comme l’évangéliste de la miséricorde.  C’est chez lui et rien que chez lui qu’on trouve la parabole du fils prodigue.  Comment peut-on concilier cette miséricorde avec toutes ces condamnations ?

Lire la suite