27ème dimanche ordinaire

Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique: B
Date : 3 octobre 2021
Auteur: André Wénin


« Heureux qui craint le Seigneur et marche selon ses voies !

Tu te nourriras du travail de tes mains : Heureux es-tu ! À toi, le bonheur ! »
(Psaume 128,1)

Les deux lectures de ce dimanche se font clairement écho : Jésus, en effet, cite une phrase de la Genèse lorsque, face aux pharisiens, il défend sa conception du mariage. Pourtant, dans le texte de l’Ancien Testament, il n’est pas question de mariage, mais du rapport entre femme et homme…

Découvrir le commentaire

26ème dimanche ordinaire

Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique: B
Date : 26 septembre 2021
Auteur: André Wénin


« La loi du Seigneur est parfaite, qui redonne vie ;

la charte du Seigneur est sûre, qui rend sages les simples »
(Psaume 19,8)

L’esprit pour tous (Livre des Nombres 11,25-29)

Le Seigneur descendit dans la nuée et parla à Moïse. Il prit une part de l’esprit qui reposait sur celui-ci, et le mit sur chacun des 70 anciens. Dès que l’esprit reposa sur eux, ils se mirent à prophétiser, mais cela ne dura pas. Or, deux hommes étaient restés dans le camp ; l’un s’appelait Eldad, et l’autre Médad. L’esprit reposa sur eux ; ils étaient parmi les inscrits, mais ils n’étaient pas sortis pour aller à la Tente, et ils se mirent à prophétiser dans le camp. Un garçon courut annoncer à Moïse : « Eldad et Médad prophétisent dans le camp ! » Josué, fils de Noun, auxiliaire de Moïse depuis sa jeunesse, prit la parole et dit : « Moïse, mon maître, arrête-les ! » Moïse lui dit : « Es-tu jaloux pour moi ? Ah ! Si tout le peuple du Seigneur pouvait être des prophètes ! Si le Seigneur pouvait mettre son esprit sur eux ! »

Découvrir le commentaire

25ème dimanche ordinaire

Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique: B
Date : 19 septembre 2021
Auteur: André Wénin

 

« C’est dans la paix qu’est semée la justice,
qui donne son fruit aux artisans de la paix. »
(Lettre de Jacques 3,18)

Parole des méchants… (Sagesse de Salomon 2,12.17-20)

Ceux qui méditent le mal se disent en eux-mêmes : « Attirons le juste dans un piège, car il nous contrarie, il s’oppose à nos entreprises, il nous reproche de désobéir à la loi de Dieu, et nous accuse d’être infidèles à notre éducation. […] Voyons si ses paroles sont vraies, regardons comment il en sortira : si le juste est fils de Dieu, Dieu l’assistera, et l’arrachera aux mains de ses adversaires. Soumettons-le à des outrages et à des tourments : nous saurons ce que vaut sa douceur, nous éprouverons sa patience. Condamnons-le à une mort infâme, puisque, dit-il, quelqu’un interviendra pour lui.

Découvrir le commentaire

24ème dimanche ordinaire

Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique: B
Date : 12 septembre 2021
Auteur: André Wénin

 « Montre-moi ta foi sans les œuvres ; moi, c’est par mes œuvres que je te montrerai la foi. »
(Lettre de Jacques 2,18)

La Bible tout entière exprime une conviction forte : Dieu parle aux humains, il s’adresse à eux en vue d’engager un dialogue, de créer la rencontre.

Le serviteur face à l’adversité (Isaïe 50,5-9a)

Le Seigneur Dieu m’a ouvert l’oreille, et moi, je ne me suis pas révolté, je ne me suis pas dérobé. Mon dos, je l’ai donné à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui m’arrachaient la barbe. Ma face, je ne l’ai pas cachée devant outrages et crachats. Le Seigneur Dieu vient à mon secours ; c’est pourquoi je ne suis pas atteint par les outrages, c’est pourquoi j’ai rendu ma face dure comme pierre : je sais que je ne serai pas confondu. Il est proche, celui qui me déclare innocent. Quelqu’un veut-il plaider contre moi ? Comparaissons ensemble ! Quelqu’un veut-il m’attaquer en justice, qu’il s’avance vers moi ! Voilà le Seigneur Dieu vient à mon secours : qui donc me déclarera coupable ?

Découvrir le commentaire

23ème dimanche ordinaire

Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique: B
Date : 5 septembre 2021
Auteur: André Wénin


« Dieu n’a-t-il pas choisi ceux qui sont pauvres aux yeux du monde 

pour en faire des riches dans la foi ? »
(Lettre de Jacques 2,5a)

Un salut réjouissant (Isaïe 35,4-7a)

Dites à ceux dont le cœur s’affole : « Soyez forts, ne craignez pas.
Voici votre Dieu : la vengeance arrive, la revanche de Dieu.
Il vient lui-même pour vous sauver. »

Alors se dessilleront les yeux des aveugles, et les oreilles des sourds s’ouvriront.
Alors comme un cerf bondira le boiteux, et criera de joie la bouche du muet ; 
car jailliront dans le désert des eaux, des torrents dans la steppe.
La terre brûlante se changera en lac, la région de la soif, en jaillissements d’eaux.

Découvrir le commentaire

22ème dimanche ordinaire

Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique: B
Date : 29 août 2021
Auteur: André Wénin


« Accueillez dans la douceur la Parole semée en vous ;

c’est elle qui peut sauver vos personnes.
Mettez la Parole en pratique,
ne vous contentez pas de l’écouter : ce serait vous faire illusion. »
(Lettre de Jacques 1,21-22)

Une partie essentielle de l’Ancien Testament est constituée par la Loi de Moïse. Celle-ci est considérée comme le plus beau don que Dieu ait fait à Israël, car cette Loi rend possible l’alliance entre eux, et la vie qui en découle. Mais les humains ont cette étrange habitude de dénaturer les meilleures choses pour en faire les pires. Il en va ainsi de la Loi, don par excellence (1relecture), déviée en un carcan enserrant la vie par une tradition sclérosante (évangile).

Découvrir le commentaire

21ème dimanche ordinaire

Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique: B
Date : 22 août 2021
Auteur: André Wénin


 Le Christ a aimé l’Église, il s’est livré lui-même pour elle,

afin de la rendre sainte.
(Lettre aux Éphésiens 5,25)

Les deux lectures retenues pour ce dimanche relatent des choix cruciaux : deux groupes, le peuple d’Israël et les Douze y déclarent opter pour Dieu ou Jésus. Mais dans les deux textes, il apparaît qu’un tel choix n’est pas simple…

Découvrir le commentaire

Assomption

Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique: B
Date : 15 août 2021
Auteur: André Wénin


La mort a été engloutie dans la victoire.

Mort, où est ta victoire ? Mort, où est-il, ton aiguillon ?
(2e lettre aux Corinthiens 12,9)

Cette fois, c’est le Nouveau Testament qui fait l’objet de coupes, l’Apocalypse, en l’occurrence (dans le texte qui suit, les parties à ne pas lire sont en italique). On ne va quand même pas lire une « Starwar » avant la lettre, le jour de l’Assomption…

Découvrir le commentaire

19ème dimanche ordinaire

Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique: B
Date : 8 août 2021
Auteur: André Wénin


« Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse.

Pardonnez-vous les uns aux autres,
comme Dieu vous a pardonné dans le Christ. »
(Lettre aux Éphésiens 4,32)

Le lien entre le texte de l’Ancien Testament et le passage de l’évangile est une fois de plus superficiel. Je suppose que c’est la phrase « Au désert, vos pères ont mangé la manne, et ils sont morts » qui a présidé au choix du petit extrait de l’histoire d’Élie qui est proposé : Dieu, en effet, nourrit le prophète qui vient d’évoquer la mort de « ses pères » (c’est-à-dire les ancêtres du peuple) au désert. Tiré de son contexte, l’extrait devient pour le moins anecdotique…

Découvrir le commentaire

18ème dimanche ordinaire

Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique: B
Date : 1er août 2021
Auteur: André Wénin


« Il s’agit de vous défaire de votre conduite d’autrefois,
de l’homme ancien corrompu par les convoitises qui l’entraînent dans l’erreur. »
(Lettre aux Éphésiens 4,22)

Dieu nourrit son peuple (Exode 16,2-4.12-15) 

Dans le désert, toute la communauté des fils d’Israël se mit à récriminer contre Moïse et son frère Aaron. Les fils d’Israël leur dirent : « Ah ! Il aurait mieux valu mourir de la main du Seigneur au pays d’Égypte, quand nous étions assis près des marmites de viande, quand nous mangions du pain à satiété ! Oui ! Vous nous avez fait sortir dans ce désert pour faire mourir de faim tout ce peuple assemblé ! » Le Seigneur dit à Moïse : « Voici que, du ciel, je vais faire pleuvoir du pain pour vous. Le peuple sortira pour recueillir chaque jour sa ration quotidienne, et ainsi je le testerai à l’épreuve : marchera-t-il, ou non, selon ma loi ? » […]

Découvrir le commentaire

17ème dimanche ordinaire

Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique: B
Date : 25 juillet 2021
Auteur: André Wénin


Ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience, supportez-vous les uns les autres avec amour.

(Lettre aux Éphésiens 4,2)

Un don fécond (2e livre des Rois 4,42-44)

Un homme arriva de Baal-Shalisha et il apporta à l’homme de Dieu [Élisée] du pain de prémices : vingt pains d’orge et du grain frais dans son sac. Élisée dit alors : « Donne-le à ces gens pour qu’ils mangent. » Son serviteur dit : « Comment donner cela à cent personnes ? » Et il dit : « Donne-le à ces gens pour qu’ils mangent, car ainsi parle le Seigneur : ‘On mangera, et il y aura du surplus.’ » Alors, il le leur donna, ils mangèrent, et il y eut du surplus, selon la parole du Seigneur.

Découvrir le commentaire

16ème dimanche ordinaire

Temps liturgique: Temps ordinaire
Année liturgique: B
Date : 18 juillet 2021
Auteur: André Wénin


 « En sa personne, le Christ Jésus a tué la haine. »
(Lettre aux Éphésiens 2,16)

De nouveau, les lectures de ce dimanche surfent sur l’image biblique du berger. Le 4e dimanche de Pâques (année B) et déjà la fête du Christ roi (dernier dimanche ordinaire A) proposaient des lectures jouant sur cette thématique… Difficile de se renouveler !

Découvrir le commentaire

Bible et liturgie

Commentaires des lectures du dimanche par André Wénin

L’Église ne sait pas ce qu’elle perd à négliger le Testament de la première Alliance…

Les textes qu’on lira sous cette rubrique ne sont pas des homélies. J’y propose plutôt un commentaire, à mi-chemin entre une analyse exégétique et une lecture attentive à la fois au texte biblique et à la réalité humaine qui est la nôtre.
La traduction des textes commentés (le plus souvent les passages de l’Ancien Testament et de l’évangile) est très souvent corrigée. La version liturgique est globalement insatisfaisante, en effet. Elle lisse le texte au point d’en gommer les difficultés, c’est-à-dire précisément les points où peut venir "s’accrocher" le commentaire parce qu’ils posent question. Quant au texte de l’Ancien Testament, il est fréquemment amplifié de manière à restaurer le passage dans son intégralité en vue du commentaire. 

André Wénin